Mais c’est quoi TCP/IP ?

Classé dans : Information, Vulgarisation | 2

TCP/IP

  • TCP  : Transmission Control Protocol
  • / : Signifie « sur »
  • IP : Internet Protocol

Donc lire TCP sur IP

Par méconnaissance de cette notion, de nombreuses personnes échouent dès le départ l’installation de leur caméra et passent des heures à essayer à revenir à un fonctionnement normal.

Cet article est sans prétention, il tente simplement d’éclairer sur l’adressage IP, incontournable lors de l’installation d’une caméra.

Il est  basé sur l’expérience de l’installation d’une caméra Hikvision mais reste sans aucun doute applicable à beaucoup de matériels de marques différentes.

 

 

Pourquoi faire ?

Comme deux personnes qui souhaitent communiquer ensemble par messagerie ou par téléphone, chacun devra avoir une adresse mail ou un n° de téléphone.

Il en va de même pour un réseau constitué de plusieurs éléments (PC, Caméra, Imprimante, …). Pour communiquer chacun d’entre eux devra posséder sa propre adresse IP, c’est un numéro unique dans un réseau.

Le TCP est le protocole qui va permettre de transporter les données d’un matériel à un autre en s’appuyant sur les adresses IP de ces matériels.

Autrement dit, par exemple, ces 2 protocoles TCP/IP vont permettent la communication entre la caméra et le routeur sur la base de cet adressage IP.

Vous serez certainement amenés à régler certains paramètres de configuration du TCP/IP, l’adresse IP de votre caméra bien sûr, mais pas uniquement ce paramètre.

 

 

Qui attribue les adresses IP ?

Avant tout, il est très important de ne pas confondre l’adresse IP publique, celle qui vous est attribuée par votre Fournisseur d’accès Internet (FAI) et l’adresse IP locale de votre pc, caméra, … qui est attribuée par votre Box, par votre routeur ou par vous même.

Votre caméra est gérée par votre box ou routeur, elle possède une adresse locale et elle n’est pas visible depuis Internet.

 

  • Adresses IP Publique

Là, vous n’avez rien à faire car cette adresse est donnée par votre FAI. Exemple 72.286.101.52. Pour des raisons de sécurité c’est une adresse que vous ne devez pas divulguer.

Vous pouvez retrouver cette adresse dans l’interface de votre box ou routeur mais aussi en lançant dans un navigateur Web une application comme You Get Signal.

Il est important également de savoir si l’adresse IP publique de votre box est statique ou dynamique.

Chez Free par exemple, cette adresse est permanente et ne change jamais.

En revanche pour d’autre FAI l’adresse est renouvelée, donc provisoire, et le paramétrage de votre caméra devra éventuellement en tenir compte en utilisant un service DDNS proposé par le fabriquant de la caméra (cas d’Hikvision)  ou par NOIP pour ne citer qu’un des plus connu.

Oui, mais pourquoi connaître cette adresse IP publique ?

Et bien parce que, suivant la méthode que vous aurez choisie pour communiquer avec votre caméra depuis un lieu distant, soit hors de votre réseau local, vous pourriez avoir besoin de cette adresse.

En fonctionnement local, vous n’en avez pas besoin.

 

  • Adresses IP Locale

Moins confidentielles car tout le monde possède un format à peu près identique de son adressage IP. Exemple 192.168.0.80.

Il existe 2 façons d’attribuer une adresse IP à un matériel :

 

  • Automatiquement « Le DHCP »

Sans en dire plus, la gestion des adresses dynamiques locales est réalisée par le DHCP : Dynamic Host Configuration Protocol.

Lorsque vous branchez une imprimante, par exemple, celle-ci obtient automatiquement une adresse IP, attribuée et gérée par le DHCP. Elle est dynamique, donc provisoire, mais vous n’avez pas à vous en soucier, le DHCP se charge de tout. C’est le fonctionnement le plus courant, bien sûr complètement transparent, inconnu de beaucoup de personnes et c’est très bien ainsi.

 

  • Manuellement « Vous »

Dans le cas d’une installation d’une caméra, celle-ci possède déjà une adresse IP par défaut et elle ne correspond sans doute pas au format de votre adressage local. Vous devrez donc lui attribuer une nouvelle adresse IP locale non utilisée et compatible avec votre réseau existant.

Si vous faites un mauvais choix sur cette nouvelle adresse, vous pourriez perdre la communication avec votre caméra et avoir beaucoup de difficulté à rétablir une liaison avec elle.

Vous devrez décider également si vous souhaitez que cette adresse soit statique ou dynamique. Autrement dit, si l’adresse choisie est dans la plage gérée par le DHCP ou pas.

Si vous choisissez l’option dynamique, il faudra le signaler à la caméra, le plus souvent par une case DHCP à cocher dans son interface de paramétrage.

 

 

Adresses IP dans un réseau local

 

IPv4 ou IPv6 ?

Comme le titre le laisse entendre, on distingue deux versions :

  • IPv4 : (Internet Protocol Version 4)

Première version en 32 bits, largement utilisée mais arrivée à saturation

Exemple : 192.168.1.42.

C’est la version utilisée pour votre réseau local et c’est sur cette version IPv4 que vous allez paramétrer votre caméra.

 

  • IPv6 : (Internet Protocol Version 6)

Remplaçant d’IPv4 en 128 bits, répond au manque d’IPv4

Exemple : 2fe9:8ac6:0067:8fec:0512:a4c8:f68c:7abb

Votre caméra peut sans doute être configurée avec les paramètres IPv6 mais nous n’étudierons pas cette possibilité.

 

 

C’est fini ?

Et bien non, pas tout à fait.

Lorsque vous configurez le protocole TCP/IP de votre caméra, en plus de l’adresse IP que nous venons de voir, il faut également prendre en compte un masque de sous-réseau et,  une passerelle par défaut.

Si les adresses iP ont été relativement détaillées dans les paragraphes précédents, c’est parce qu’il est important de comprendre ce que vous faites : Format de l’adresse, Statique, Dynamique, Locale, Publique, …

Mais pour compléter ce chapitre sur le TCP/IP il est nécessaire au moins d’évoquer, ce que sont les masques de sous réseaux et passerelles, car votre caméra aura besoin de ces valeurs.

Pour connaître ces adresses vous pouvez lancer une commande CMD sous Windows « ipconfig /all ». En réponse à cette commande, le bon vieux écran noir vous donnera ce que vous cherchez.

 

A quoi ça sert ?

  • Masque de sous réseau

Une adresse IP seule, ne suffit pas pour savoir à quel réseau elle appartient.

Le masque de sous réseau est utilisé par le protocole TCP/IP pour déterminer si un ordinateur se trouve sur le sous-réseau local ou sur un réseau distant.

Le masque de sous réseau est indissociable de l’adresse ip. Grace à ce tandem, l’adresse IP peut être séparée en deux parties pour pouvoir identifier à la fois le réseau et l’adresse.

  • Passerelle

Lors d’une tentative de communication, la combinaison masque de sous réseau et adresse IP est comparée entre celle de l’ordinateur et celle de votre caméra par exemple. Cette comparaison va déterminer si la communication se fait sur un même sous réseau local ou sur un réseau distant.

Si la communication est réalisée sur 2 réseaux différents, cette liaison se fera par le biais d’un routeur que l’on appelle passerelle par défaut.

Si la communication est réalisée sur le même sous réseau local, la passerelle n’est pas utilisée.

 

 

Et le MTU !

MTU : Maximal Transmission Unit

Généralement cette valeur est déjà fixée par défaut et vous n’avez pas besoin de la modifier.

C’est la taille maximale d’un paquet de données en octet, transporté en une seule fois par un réseau.

Exemples :

  • Ethernet, cette valeur doit être de 1500 octets
  • Connexions en PPPoE : 1492
  • RTC : 576

 

 

Pour conclure

Voilà un exemple d’écran pour la configuration des paramètres TCP/IP de votre caméra.

Pour le type de carte réseau, l’adresse de multidiffusion et son activation, ne touchez à rien.

Vous pouvez avoir un bouton de test comme dans l’exemple ci dessous. Dans cas précis, il sert à vérifier si l’adresse IPv4 est déjà utilisée.

Les autres points ont été développés dans ce chapitre.

Paramétrage TCP/IP

2 Responses

  1. Dominique

    Salut à tous!
    On me demande de l’aide dans le choix et l’installation d’une caméra de surveillance pour un club d’aéronautique.
    Le but serait de pouvoir voir, via le site web du club, l’état de la piste, la manche à air et le ciel.
    La caméra doit être fixe, étanche car fixée à l’extérieur et doit être accessible depuis le site Web.
    A la rigueur, ils se contenterait d’une photo qui serait réactualisée toutes les 5 minutes.
    Je n’y connais pas grand chose donc j’aimerai un peu d’aide.

    Merci à vous 🙂

    • IPcoolcam

      Bonjour Dominique,
      Merci pour l’intérêt que tu portes au site.
      Pour l’instant, j’arrive encore a gérer les demandes de support. Je te réponds par mail.
      Amicalement.

Laissez un commentaire